Social Action Project: Fish in Masisi10th September 2020

EN. The territory of Masisi is among the areas that have experienced serious difficulties of the War for more than a decade. However, being a territory with a lot of potential, it has not managed to develop due to the epicentre of different armed groups that seriously destabilized the area, leaving the population very poor.

Young people, being the most manipulated, are victims of these armed groups. They are forcibly conscripted and all their visions come to a halt. All this because there are no jobs and they want to earn money easily.

The Congo Tree in its vision of youth leadership wants to get involved in the search for a solution to this problem as much as possible. Since 2014, thanks to the initiative of 3 young people from Ngesha who have benefited from the WYLD program, we have financed a social action of a fish pond.

Here are some of the objectives of this action:

  1. To develop entrepreneurial activities for these young people to help them take charge of their own lives.
  2. To serve as a good example for other young people who can do the same thing.
  3. To improve the living conditions of the population of Ngesha village.
  4. Participate in a good supervision of young people
  5. Bringing together several tribes around the project

Since 2014, three young people from the village Ngesha have taken the lead to implement this project. As we can explain, these three young people came directly from the armed groups. After their discharge, they were no longer accepted by the community as normal youths but were seen as aggressive children who could not be approached. Thanks to The Congo Tree, these young people have become a benchmark with their social project helping the whole community.

Project Result
Today, thanks to this project, these young people have accomplished a lot in their community:

  • Offering fish for the inhabitants of their villages has reduced malnutrition, especially for children and pregnant women.
  • Self care for these young people
  • Thanks to this project, these young people have continued their schooling and pay for their own school fees (some of them have finished secondary school).
  • These young people are a benchmark for many other young people and are providing a positive influence for considerable change.
  • With the influence of this project, in the city of Ngesha, the young people have started a club gathering more than 50 young people from different communities to talk about Peace and peaceful coexistence, a way to reflect together on certain problems within the community.
  • Many of the young people, instead of going to enlist in armed groups that are really close to the village, became creative and started entrepreneurial actions that could help in self-empowerment.

Today this project is a great reference for many young people in the village and there is a positive influence that is being felt by these young people. Since 2014 until today the project has been in operation and is very beneficial for the whole community.

The hope is that many other villages will do the same and that young people will feel more responsible in solving problems in their communities than they do in armed groups.

Testimonial

“It’s a good project that the young people are doing for us in this village, it’s also a good example for many others because this area is prey to several armed groups and the young people are enlisted because they think they can get money easily. But the only way to make many others aware is to show them that some of them have succeeded and that they too can do the same thing. It is now a source of inspiration for many and we know that this will be a source of development for our community. It is also an opportunity to bring together young people from different tribes to work together to create a peaceful coexistence. The initiators are young role models in whom we could not even expect to do great things like this. We pray to God that this project may go forward again and again for the development of the youth but also for the development of our community in general.” Pascal KISUBA, Chief of the Ngesha Village


FR. Le territoire de Masisi est parmi le milieu qui a connu de grave difficulté de Guerre depuis plus d’une décennie. Pourtant étant un territoire avec beaucoup des potentielles, ce dernier ne parvient pas a se développé car épicentre de différents groupes Armes qui déstabilisé gravement  laissant la population très pauvre.

Les jeunes, etant le plus manipulable,  sont des victimes de ces groupes armes. Ils sont enrôlé de force et toutes leurs visions s’arrête. Tout ceci car il n’y a pas des de travails et veulent gagner l’argent facilement.

The Congo Tree dans sa vision d’encadrement des jeunes veut s’impliquer tant soit peut dans la recherche de solution pour faire fasse a ce problème. Depuis 2014,  grâce à l’initiative de 3 jeunes de Ngesha qui ont bénéficié du programme Wyld, nous avons financé une action sociale d’un Etang piscicole.

Voici quelques objectifs de cette action :

  1. Développer des activités entreprenariat  pour ces jeunes pour une auto prise en charge
  2. Servir d’un bon exemple pour les autres jeunes qui peuvent faire la même chose
  3. Améliorer les conditions de vie de la population du village Ngesha
  4. Participer a un bon encadrement des jeunes
  5. Réunir plusieurs tribus au tour du projet

Depuis 2014, trois jeunes du village Ngesha  ont pris le lead pour que ce projet soit mis en exécution. Comme nous pouvons l’expliquer ces trois jeunes sont venu directement des groupes armée. Apres leurs démobilisation ils n’étaient plus accepté par la communauté comme des jeunes normales mais été vu comme des enfants agressifs et dont on ne pouvait pas approcher. Grace a  The Congo Tree, ces jeunes sont devenu une référence avec leurs projet social aidant l’ensemble de la communauté.

Résultat  du Projet

Aujourd’hui grâce a ce projet ces jeunes ont accompli beaucoup des choses dans leur communauté a savoir :

  • Offrir les poissons pour les habitants de leurs villages cela permettant a diminué la mal nutrition surtout pour les enfants et les femmes enceinte
  • L’Auto prise en charge de ces jeunes
  • Grace à ce projet ces jeunes ont poursuivie leurs scolarisations et payent pour eux même le frais scolaire (certains ont fini avec l’école secondaire)
  • Ces jeunes sont une référence pour beaucoup d’autres jeunes et sont entrain de transmettre une influence positive pour un changement considérable
  • Avec l’influence de ce projet, au ville de Ngesha, les jeunes ont commencé un club réunissant plus de 50 jeunes venant des différents communautés pour parler  de la Paix et la cohabitation pacifique ,une manière aussi de réfléchir ensemble sur certain problème au sein de la communauté
  • Beaucoup des jeunes au lieu d’aller se faire enrôler dans des groupes armes qui sont vraiment proche du village, sont devenir créatif et commencer des actions d’entreprenariat pouvant aider dans l’auto prise en charge.

Aujourd’hui ce projet est une grande référence pour beaucoup des jeunes au sein du village et il ya une influence positif qui se fait sentir par ces jeunes. Depuis 2014 jusqu’aujourd’hui le projet est en exécution et tres bénéfique pour l’ensemble de la communauté.

L’espoir est de voir beaucoup d’autre village faire la même chose et cela permettra à ce que les jeunes se sentent plus responsable dans la résolution des problèmes dans leurs communautés que de se retrouver dans des groupes armée.

Témoignage

«  C’est un bon projet que les jeunes sont entrain de nous faire dans ce village, c’est aussi un bon exemple pour beaucoup d’autres car ce milieu est a proie a plusieurs groupes armé et les jeunes sont enrôlé car pensent avoir des argents facilement. Mais la seul manière de conscientiser beaucoup d’autres c’est de leurs montrer que certains d’entre eux ont réussi et que eux aussi peuvent faire la même chose. C’est maintenant une source d’inspiration pour beaucoup et nous savons que ceci sera une source de développement pour notre milieu. C’est aussi une occasion de réunir les jeunes des tribus différents pour  des travaux d’ensemble et cela créer une cohabitation pacifique. Les initiateurs sont des jeunes modèles en qui on ne pouvait même pas s’attendre a faire de grandes choses comme cela. Nous prions Dieu que ce projet puisse aller de l’avant encore et encore pour l’épanouissement de la jeunesse mais le développement de notre communauté en Générale. » Pascal KISUBA, Chef du Vilage Ngesha